Excel - Aide Mémoire
TP3

Mise en forme conditionnelle

Calculer une moyenne non pondérée

Calculer une moyenne pondérée

La fonction SI

Trier des données

Compter une liste de cases

A propos des graphiques


Corrigé de l'exercice 7 Fiche de paye - 1/2

Corrigé de l'exercice 7 Fiche de paye - 2/2

Corrigé de l'exercice 8 Moyennes - 1/2

Corrigé de l'exercice 8 Moyennes - 2/2

Mise en forme conditionnelle

Il s'agit d'une mise en forme, (ombrage d'une cellule ou couleur d'une police) qu'Excel applique automatiquement aux cellules si une condition particulière est remplie..

1. Effectuez l'une des actions suivantes :
Pour utiliser les valeurs situées dans les cellules sélectionnées en tant que critères de mise en forme, cliquez sur La valeur de la cellule est, sélectionnez un type de comparaison, puis tapez une valeur constante ou une formule. Si vous tapez une formule, commencez-la par un signe égal (=).
2. Cliquez sur le bouton Format.
3. Sélectionnez la mise en forme que vous souhaitez appliquer lorsque la valeur de la cellule répond une condition ou que la formule renvoie la valeur VRAI.
4. Pour ajouter une autre condition, cliquez sur le bouton Ajouter, puis répétez les étapes 1à 3.
Vous pouvez spécifier jusqu'à trois conditions. Si aucune des conditions spécifiées n'est vraie, les cellules conservent leurs mises en forme existantes.

Calculer une moyenne non pondérée

1. Cliquez sur la cellule qui contiendra la moyenne.
2. Cliquez sur la flèche en regard de Somme automatique dans la barre d'outils Standard, puis sur Moyenne.
3. Sélectionnez la zone comprenant les nombres dont il faut faire la moyenne et appuyez sur ENTRÉE.

Calculer une moyenne pondérée

Une moyenne pondérée est une moyenne qui tient compte de coefficients.
Il convient donc d'écrire une formule.
C'est la somme des notes affectées chacune de leur coefficient respectif, divisée par la somme des coefficients.

Attention, en recopiant la formule, il ne faut pas oublier de " fixer " les cellules contenant les coefficients par des " $ ". (
adresses absolues).

La fonction SI

Renvoie une valeur si la condition que vous spécifiez est VRAI et une autre valeur si cette valeur est FAUX.

Pour insérer une " fonction SI ", sélectionnez " insertion /fonction ", ou bien cliquez directement sur le signe
Pour vous aider, remplissez sur le papier le schéma suivant chaque fois que vous êtes en présence d'un résultat qui varie en fonction d'une condition :

La fonction SI comporte trois arguments :
1. le test_logique : représente toute valeur ou expression qui peut prendre la valeur VRAI ou FAUX. Par exemple, A10=100 est une expression logique ; si la valeur contenue dans la cellule A10 est égale à 100, le résultat de l'expression est VRAI. Dans le cas contraire, le résultat est FAUX.
Cet argument peut utiliser n'importe quel opérateur de calcul par comparaison (< > <= ou >=).
2. la valeur_si_vrai est la valeur qui est renvoyée si le test logique est VRAI. Par exemple, si cet argument est la chaîne de texte " Cadre dans le budget " et si le résultat de l'argument du test logique est VRAI, la fonction SI affiche le texte " Cadre dans le budget ".
3. la valeur_si_faux est la valeur qui est renvoyée si le test logique est FAUX. Par exemple, si cet argument est la chaîne de texte " Dépasse le budget " et si le résultat de l'argument du test logique est FAUX, la fonction SI affiche le texte " Dépasse le budget ".

Exemple pour la question h de l'exercice 1 :
Si la moyenne pondérée de Clément (case F3) est supérieure à 10, il sera " admis ", sinon il sera " refusé "


Pour ordonner des données :

Sélectionnez l'ensemble du tableau à trier, puis choisissez le menu " données/trier " en spécifiant la colonne qui servira au tri.

Compter une liste de cases

Pour compter, par exemple le nombre de biens en vente, dans l'exercice 2 du TP3, on se sert de la fonction NB().
1. Cliquez sur la flèche en regard de Somme automatique dans la barre d'outils Standard, puis sur compteur.
2. Cette fonction détermine le nombre de cellules contenant des nombres dans la liste qu'on lui mentionne. Sélectionnez la plage des prix des biens.
3. Le logiciel compte les nombres inscrits dans cette plage. Pour le vérifier, supprimez le prix d'un bien dans la colonne, en inscrivant par exemple la mention " vendu " à la place du prix. Vous pourrez alors constater que le nombre des biens en vente diminue.

À propos des graphiques

Les graphiques constituent une méthode simple et visuellement agréable pour mettre en valeur les comparaisons, motifs et tendances que des données brutes ne laissent pas apparaître. Ainsi, vous n'avez plus besoin d'analyser plusieurs colonnes de chiffres dans une feuille de calcul. Vous pouvez voir d'un seul coup d'oeil si, par exemple, les ventes trimestrielles diminuent ou augmentent, ou encore en quoi les ventes réelles diffèrent des ventes prévisionnelles.


1. Pour créer un graphique, vous devez d'abord entrer dans la feuille de calcul les données qui le composent.
2. Sélectionnez ensuite les données et utilisez l'Assistant Graphique pour passer d'une étape de la création à l'autre et choisir notamment le type de graphique et les différentes options souhaitées ou utilisez la barre d'outils Graphique pour créer un graphique de base que vous pouvez mettre en forme ultérieurement.

Vous pouvez ensuite modifier les éléments de votre graphique en appelant le menu contextuel (clic droit).